Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Évènements

L’ouverture de la Maison Médicale, le 26 novembre 2010

Nouveau bâtiment de la Maison Médicale Jean XXIII en 2010

La création d’un nouveau bâtiment est un événement exceptionnel dans la vie d’une institution. Il tient compte de l’histoire de la Maison, des valeurs qui l’animent depuis plus de cinquante ans, avec la conviction que les fondations de cet établissement sont d’abord des fondations humaines.

En annexe, le document conception architecturale pour partager les idées et les concepts qui ont motivé les choix de conception et de réalisation.

1966 / 2016, un anniversaire qui compte

50 ième anniversaire de la Maison Médicale Jean XXIII

La Maison Médicale a placé son cinquantenaire sous le signe de la culture. Aussi a-t-elle installé, le 10 mai 2016, un piano demi-queue dans son hall d’accueil et demandé à Jean-Claude Casadesus, chef d’orchestre et fondateur de l’orchestre national de Lille d’en être le parrain. Un second temps de célébration et de fête a été organisé le 17 novembre 2016.

Cinquante années se sont écoulées, jalonnées de petites et de grandes histoires dédiées à la prise en charge respectueuse des patients (la Maison a accueilli 9.101 patients du 2 novembre 1966 au 30 avril 2016]. Cultiver le « bien vivre ensemble » pour continuer d’écrire l’histoire de la Maison Médicale au service des personnes fragiles. C’est ce à quoi s’engage la Maison Médicale Jean XXIII.

Communiqués de presse : la Maison Médicale « installe un piano dans son hall » et « fait la fête le 17 novembre 2016 »

Le départ des religieuses de la Fraternité œcuménique

Religieuses de la Fraternité eocuménique

Depuis 2010, les religieuses de plusieurs congrégations catholiques et protestantes (Oblates de l’Eucharistie, Carmel Saint-Joseph, Diaconesses de Reuilly, Grand Champ) avaient choisi de partager un lieu de vie et de prière commun. En 2017, elles ont chacune pris des orientations différentes. Elles laissent en 2018, la place à la Maison Anne & Syméon, un projet novateur intergénérationnel, qui offre à des jeunes, aînés, religieux ou laïcs, de vivre une présence de prière, de « veille » dans un quartier accueillant de multiples fragilités.