Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

La démarche Qualité

La Maison Médicale Jean XXIII fait de la sécurité et de la qualité des soins, des priorités. Elle s’est engagée dans une démarche d’amélioration continue dans le but d’optimiser la sécurité et la qualité de la prise en charge à chaque étape de son parcours de soins.

L’engagement dans une démarche de management de la sécurité et de la qualité

Dès 1999, l’établissement s’engage dans la démarche qualité et a développé au fil des années une véritable culture « sécurité et qualité ». Satisfaisant à la procédure de certification de la Haute Autorité de Santé (HAS) en 2015 avec la cotation A (score maximal), l’établissement s’attache à satisfaire les besoins des patients sur l’ensemble de ses services, qu’ils soient médicaux, techniques, logistiques ou administratifs, dans le cadre d’une démarche continue.

La procédure de certification

Il s’agit d’une évaluation externe et périodique (tous les quatre ou six ans en fonction des résultats) menée par la HAS qui vise à vérifier que les conditions de sécurité, d’écoute, de qualité des soins et de prise en charge des patients sont assurées. De plus, l’établissement adresse – tous les deux ans minimum – son compte qualité à la HAS, pour le suivi des actions et des résultats.

Prochaine étape… la certification V2020

La Maison Médicale Jean XXIII se prépare, dans le cadre d’une démarche continue, à satisfaire aux exigences de la HAS, conformément aux nouveautés instaurées dans la démarche, à savoir :

  • la démultiplication du suivi du patient traceur,
  • le traceur système (observation de la mise en œuvre des processus sur le terrain).

L’ensemble de la démarche est placé sous le signe de :

  • l’amélioration du service rendu au patient,
  • l’engagement du patient : parcours, satisfaction, adhésion,
  • la culture de la pertinence,
  • la culture de l’évaluation des résultats,
  • la notion d’équipes et la capacité à prendre en charge collectivement le patient.

La visite des experts visiteurs de la HAS est prévue au 2e semestre 2021. L’intégralité des rapports de certification est consultable sur le site Internet de la Haute Autorité de Santé : www.has-sante.fr

Les résultats des indicateurs qualité à diffusion obligatoire sont consultables sur le site Scope Santé : www.scopesante.fr

Missions

À partir d’une volonté affirmée de la direction, les professionnels de la Maison Médicale Jean XXIII sont dans une démarche active d’amélioration continue de la sécurité et de la qualité. La culture d’évaluation régulière des pratiques s’applique à tous les secteurs d’activité (médicales, paramédicales, sociales, administratives, logistiques…). Elle est coordonnée par la cellule de gestion de la qualité et de prévention des risques (CGQPR), constitué de la direction, du président de la CME, du responsable qualité, de l’ingénieur qualité et du coordinateur de la gestion des risques associés aux soins.

L’établissement a été modélisé en vingt-sept processus (opérationnels, support, management) conformément à l’orientation de la HAS. Leur description et analyse sont confiées à un pilote institutionnel et un pilote opérationnel, experts locaux de la thématique abordée.

Le groupe de travail et recherche « groupe Evaluation des pratiques professionnelles » analyse régulièrement les différentes étapes des parcours de soins et en mesure la qualité. Les risques et événements indésirables sont identifiés et analysés en permanence en vue de les maîtriser et d’offrir, dans un cadre accueillant des soins de qualité, performants et en toute sécurité. Aujourd’hui, la démarche Sécurité et Qualité de la Maison Médicale Jean XXIII est globale.

Département de l’information médicale (DIM)

Sous la responsabilité du médecin responsable du système d’Information, ce service assure le traitement des données médicales nécessaires à l’analyse de l’activité (PMSI, Tarification A l’Activité [T2A]). Le département veille à la sécurité des données contenues dans le dossier du patient. Il organise la gestion des droits d’accès sur le dossier informatique, supervise et évalue régulièrement la bonne tenue du dossier patient. Il participe à la formation interne des professionnels, à l’actualisation de leurs connaissances et au respect des principes de confidentialité.

Instances et groupes de travail

Le fonctionnement de l’établissement obéit à la règlementation, qui définit l’existence d’instances telles que :

  • le groupe opérationnel d’hygiène (GOH)
  • la CSIRMT (commission de soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques)
  • le comité de liaison d’alimentation et denutrition (CLAN),
  • le comité de gestion de la qualité et de la prévention des risques (CGQPR),
  • la cellule stratégique d’analyse et médico-économique (CeSAME),
  • la conférence médicale d’établissement (CME),
  • le groupe de travail du système de management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse (SMQPeCM),
  • le comité de gestion des risques (CGR),,
  • la cellule d’identitovigilance (CIV),
  • la cellule d’informaticovigilance (CIVG),
  • le comité des vigilances (CDV),
  • la revue de mortalité et de morbidité (RMM).