Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Le Pôle soins palliatifs

Accueillir, accompagner, soigner… celui dont plus personne ne veut…

 « Une Maison de soins palliatifs, une unité de soins palliatifs est un lieu de vie, un lieu où tout va être mis en œuvre pour que la vie ait le dernier mot, jusque dans la « crise du mourir ». N’est-elle pas le moment le plus important de la vie ?

Un lieu de vie c’est-à-dire un lieu où l’accueil, l’accompagnement, les soins, tendent à permettre d’entrer en contact avec son Être essentiel, avec cet espace intérieur que chacun porte en soi ; un lieu où puisse s’achever de mûrir ce que la vie a tissé de meilleur en soi, où puisse éclore le sens de l’épreuve.

Un lieu de vie, c’est encore un lieu où se nouent des relations, où se tissent des relations nouvelles ; un lieu où la vie va surgir là où on ne l’attendait pas ». Un autre goût de la vie – Les Oblates de l’Eucharistie (1996)

Le pôle soins palliatifs de la Maison Médicale Jean XXIII est composé de deux entités :

  • Une unité de soins palliatifs (USP)
  • Une équipe mobile de soins palliatifs (EMSP)

Une unité de soins palliatfs

Une unité de soins palliatifs est un lieu de soins mais également un lieu de vie où le patient est considéré « vivant jusqu’au bout ».

L’accueil de patients en soins palliatifs est une activité reconnue de la Maison Médicale Jean XXIII. Chaque personne accueillie fait l’objet en permanence d’une attention particulière. L’unité comporte vingt lits ; elle accueille des patients qu’on ne peut plus guérir mais qu’il faut encore soigner « Quand il n’y a plus rien à faire, il y a encore beaucoup à faire… ». Il s’agit alors d’apporter du confort par la prise en soin médical (adaptation thérapeutique, traitement de la douleur et des autres symptômes…), la prise en soin pluridisciplinaire (les soins infirmiers, la réadaptation, la composante sociale…). Il s’agit de prendre en compte la personne dans sa globalité et apporter un soutien psychologique face à sa souffrance morale… L’écoute empathique et les accompagnements multidisciplinaires sont la trame de cette prise en soins.

La typologie des patients accueillis

Les soins palliatifs « traditionnels »

  • Séjours « précoces » permettant une première approche pour une évaluation globale de la situation et donc une anticipation.
  • Séjour d’évaluation de symptômes concernant des patients : en phase évoluée de cancer, de maladie neuro-dégénérative, d’insuffisance d’organe, de polypathologies ou polyhandicap… En fait, de toute pathologie ne pouvant plus bénéficier de traitement curatif et dont les patients présentent un inconfort (douleur physique, souffrance morale, angoisse existentielle…). Un projet de sortie est réfléchi en équipe et organisé avec le patient et son entourage.
  • Séjour « fin de vie » : Pour ce même type de patient, accueilli pour la première fois ou non, dont la maladie a évolué.

Une équipe mobile de soins palliatifs (EMSP)

Depuis décembre 1999, l’équipe mobile intervient dans près de soixante établissements conventionnés : centres hospitaliers, EPSM, EHPAD, FAM, MAS…

Service extra-hospitalier de la Maison Médicale Jean XXIII, l’EMSP est une équipe pluriprofessionnelle qui exerce une activité transversale et collabore avec les équipes soignantes des structures partenaires.

Le secteur géographique de l’EMSP de la Maison Médicale défini par l’ARS (agence régionale de santé) comprend tous les établissements hospitaliers et médico-sociaux de la région Flandres-Lys ainsi que quelques établissements médico-sociaux sur Lille Métropole.

Ses principes et missions

Sur des principes de préconisations, transversalité, expertise et collégialité, l’EMSP vise en premier lieu le confort physique et psychologique de la personne malade et en fin de vie. Elle peut aider à son maintien dans son lieu de vie. Elle ne pratique pas d’actes de soins et ne se substitue pas aux équipes médicales et soignantes référentes.

Elle est amenée à faire des actions de compagnonnage en apportant des soutiens techniques de soins, soutien psychologique et social du malade et de ses proches, soutien des équipes soignantes. Elle aide à la réflexion éthique et à la collégialité dans les prises de décision.

L’EMSP se déplace au lit du malade à la demande des professionnels des établissements. Elle met en œuvre des actions de formation. Pour retrouver l’intégralité de la plaquette de présentation de l’EMSP, cliquez ici